Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/36/d206324349/htdocs/site_org1G/config/ecran_securite.php on line 180
Le « non-Etat de droit » des Palestiniens et la politique de leur direction bourgeoise - Matière et Révolution
English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 04 - HISTOIRE CONTEMPORAINE- CONTEMPORARY HISTORY > Le « non-Etat de droit » des Palestiniens et la politique de leur direction (...)

Le « non-Etat de droit » des Palestiniens et la politique de leur direction bourgeoise

dimanche 2 décembre 2012

Le « non-Etat de droit » des Palestiniens et la politique de leur direction bourgeoise

Hamas et Autorité palestinienne sont tombés d’accord pour voir dans le vote de l’ONU reconnaissant le « non-Etat de droit » des Palestiniens comme leur victoire !

Tout comme le Hamas a considéré la dernière offensive d’Israël comme une victoire pour les Palestiniens !

Pourtant, on en est loin… Une victoire du Hamas ou de l’Autorité, ce n’est pas une victoire du peuple palestinien. Oh non !

Tout d’abord - et c’est un point essentiel, - il n’y a pas de « territoire » palestinien. Un territoire nécessite des frontières et la Palestine n’a pas de frontières, contrairement à ce qui est abusivement répété à l’envi : les « frontières d’avant 1967 » n’existent pas.

La ligne de cessez-le-feu (Ligne verte), fixée en 1949, après la guerre d’indépendance d’Israël, ne constitue pas une « frontière », mais n’est qu’une ligne de démarcation de caractère militaire, comme l’atteste l’accord d’armistice conclu avec la Jordanie, alors en « possession » de ce territoire.

Sans doute, contrairement à ce qui a pu être dit, l’existence de la Palestine ne nécessite pas une acceptation d’Israël.

La reconnaissance par un autre Etat ne créée pas pour autant un Etat. D’ailleurs, rien dans les « accords d’Oslo » ne le prévoit.

En revanche, ces « accords » prévoient que le statut final de la Cisjordanie sera déterminé d’un commun accord entre les deux Parties. Donc, la « Palestine » ne peut pas revendiquer unilatéralement la souveraineté sur la Cisjordanie.

A la limite, on pourrait admettre que la « Palestine » existerait dans la Bande de Gaza, qu ne constitue plus un « territoire disputé », depuis 2005.

Mais, précisément c’est là qu’apparaît la deuxième lacune de la « Palestine ».

Où est le « gouvernement » palestinien ?

Depuis 2007, l’Autorité (sic) palestinienne ne « gouverne » que la Cisjordanie, cependant que le Hamas tient ( ?) sous sa férule la Bande de Gaza. Mahmoud Abbas prétend, lui, - alors que son mandat est achevé depuis quelque temps déjà - représenter toute la « Palestine », ce que lui conteste le Hamas, qui ne l’autorise d’ailleurs pas à pénétrer dans la bande de Gaza.

Le fait que le Hamas a soutenu la demande présentée par Mahmoud Abbas, au nom de la « Palestine » ne signifie pas pour autant un ralliement du Hamas à l’Autorité (sic) palestinienne. De telle sorte, qu’il manque bien à la « Palestine » deux des trois éléments constitutifs d’un Etat.

Et surtout la situation réelle des Palestiniens n’a fait qu’empirer et leur rapport de forces a été détérioré par l’action conjointe des prétendus combattants de la Palestine.

Ce qui avait amélioré ce rapport de forces, c’est la révolte sociale, c’est la révolte des pierres. Mais ni Hamas ni Fatah n’nt jamais été les représentants d’une telle révolte…

2 Messages de forum

  • point de vue 28 décembre 2012 10:18, par S de bamako

    Bonjour à tous les travailleurs du monde,je suis très touché par la cause des palestiniens qui sont pris entre le marteau et l’enclume dans une situation injuste encouragée par tous les dirigeants capitalistes.Car il faut comprendre que cet conflit est celui des dirigeants israéliens avec la complicité du fatah et le Hamas contre les opprimés palestiniens. .........!
    - pourquoi faut-il attendre l’accord d’Israël pour créer un état palestinien ?
    - faut-il se fier à l’action du fatah et Hamas pour une libération du peuple palestinien ?
    - pourquoi les dirigeant singularisent le territoire palestinien ?
    à bas les frontières,à bas les faux accords de paix !!!

    Répondre à ce message

    • point de vue 29 décembre 2012 12:26, par Robert Paris

      Dès le départ, il y a eu tromperie dans la cause palestinienne puisque Fatah et OLP ont été créés sous l’égide des Etats arabes dictatoriaux et donc la "création" de l’Etat palestinien s’est faite de manière bourgeoise et dictatoriale. Ainsi, OLP et Fatah avaient leurs propres polices et prisons avant même d’avoir un Etat !!!

      Répondre à ce message

Répondre à cette brève

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0