Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/36/d206324349/htdocs/site_org1G/config/ecran_securite.php on line 180
Les classes possédantes nous ont déclaré la guerre ! - Matière et Révolution
English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 0 - PREFACE > Les classes possédantes nous ont déclaré la guerre !

Les classes possédantes nous ont déclaré la guerre !

mardi 5 mars 2019

1 personne a été tuée (grenade lacrymogène)

5 personnes ont eu la main arrachée (grenades GLI F4)

21 personnes ont perdu l’usage d’un oeil (balles de LBD 40 et grenades de désencerclement)

1 personne a perdu définitivement l’audition (grenade)

ZINEB REDOUANE, 80 ans, a été tuée par une grenade lacrymogène reçue en plein visage à Marseille le 1er décembre 2018.

MAXIME, a été blessé à la joue par un tir de LBD 40 à Quimper le 17 novembre 2018.

RICHIE A., 34 ans, a perdu son oeil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à Saint-Paul (La Réunion) le 19 novembre 2018.

JEROME H. a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 24 novembre 2018.

PATRICK G, 59 ans, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 ou d’une GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.

ANTONIO B, 40 ans, vivant à Pimprez, a été gravement blessé au pied par une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.

GABRIEL P, 21 ans, apprenti chaudronnier vivant dans la Sarthe, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.

FLORENT P, 30 ans, est blessé par plusieurs éclats de grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.

XAVIER E., 34 ans, vivant à Villefranche sur Saône, a eu une fracture de la mâchoire, du palais, du plancher de l’orbite, de la pommette, plusieurs dents cassées et la lèvre coupée par un tir de LBD 40 à Villefranche sur Saône le 24 novembre 2018.

SIEGFRIED C, 33 ans, vivant près d’Epernay, a été gravement blessé à la main par une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.

MAXIME W., a été brûlé à la main et a perdu définitivement l’audition à cause d’une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.

FAB a été blessé au front par une grenade de désencerclement à Paris le 24 novembre 2018.

AURELIEN a été blessé à la mâchoire (5 points de suture) par un tir de LBD 40 le 24 novembre 2018 à Tours.

CEDRIC P., apprenti carreleur vivant à la Possession (Réunion), a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à la Possession le 27 novembre 2018.

JACKY S, 58 ans, a perdu son œil à cause d’un tir de LBD 40 à Saint Louis de la Réunion le 27 novembre 2018.

FRANCK D., 19 ans, a perdu son œil à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 1er décembre 2018.

HEDI, 29 ans, a perdu son œil à cause d’une grenade de désencerclement au Puy en Velay le 1er décembre 2018.

GUY B., 60 ans, a eu la mâchoire fracturée par un tir de LBD 40 à Bordeaux le 1er décembre 2018.

AYHAN P, 52 ans, technicien Sanofi vivant à Joué-les-Tours, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Tours le 1er décembre 2018.

BENOIT B., 29 ans, a été gravement blessé à la tempe (œdème cérébral) par un tir de LBD 40 à Toulouse le 1er décembre 2018. Il a été placé en coma artificiel. MAJ : il est sorti du coma après 20 jours, le 21 décembre 2018.

MEHDI K, 21 ans, a été gravement blessé lors d’un passage à tabac à Paris le 1er décembre 2018.

ANTHONY, 18 ans, a été blessé à l’œil par un tir de LBD 40 à Paris le 1er décembre 2018.

JEAN-PIERRE, a eu la main fracturée par un tir de LBD 40 à Toulouse le 1er décembre 2018.

MAXIME I, 40 ans, a eu une double fracture de la mâchoire à cause d’un tir de LBD 40 à Avignon le 1er décembre 2018.

FREDERIC R., 35 ans, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 le 1er décembre 2018 à Bordeaux.

CHRISTOPHE L. a eu le nez fracturé et le front ouvert par un jet de CANON A EAU le 1er décembre 2018 à Paris.

LIONEL J, 33 ans, a été blessé à la tempe (7 points de suture + 1 plan sous-cutané) par un tir de LBD 40 le 1er décembre 2018 à Paris.

KEVIN P a été brûlé au second degré profond à la main gauche (15 jours d’ITT) par une capsule de gaz lacrymogène le 1er décembre 2018 à Paris.

MATHILDE M, 22 ans, a été blessée à l’oreille (25 points de suture, acouphènes, lésions internes légères avec troubles de l’équilibre) par un tir de LBD 40 à Tours le 1er décembre 2018.

ROMEO B, 19 ans, a eu une fracture ouverte du tibia (90 jours d’ITT) par un tir de LBD 40 le 1er décembre 2018 à Toulouse.

ELIE B, 27 ans, a eu une fracture de la mâchoire et une dent cassée par un tir de LBD 40 le 1er décembre 2018 à Paris.

ETIENNE P, agent SNCF, a eu une fracture du tibia (90 jours d’ITT) à cause d’un tir de LBD 40 le 1er décembre 2018 à Paris.

HUGO C, photographe, a été blessé à l’arcade par un tir de LBD 40 le 1er décembre 2018 à Paris.

CHARLINE R, 29 ans, a été blessée au pied (opération d’extraction sous anesthésie générale) par un éclat de grenade GLI F4 à Paris le 1er décembre 2018.

ALEXANDRE S, 27 ans, a été blessé aux jambes par des éclats multiples de grenade GLI F4 à Paris le 1er décembre 2018.

FRANCK O a été blessé au front par un tir de LBD 40 à Paris le 1er décembre 2018.

ROMAIN a été blessé par une grenade de désencerclement à Paris le 1er décembre 2018.

BENJAMIN R a été blessé à la mâchoire (menton) par un tir de LBD40 le 1er décembre 2018 à Paris

MEHDI F a été blessé au torse (avec tuméfaction du poumon) par un tir de LBD40 le 1er décembre 2018 à Bordeaux.

CHRISTOPHER a eu une triple fracture des os du visage à cause d’un tir de LBD 40 le 1er décembre 2018 à Calais.

DORIANA, 16 ans, lycéenne vivant à Grenoble, a eu le menton fracturé et deux dents cassées par un tir de LBD 40 à Grenoble le 3 décembre 2018.

ISSAM, 17 ans, lycéen vivant à Garges les Gonesse, a eu la mâchoire fracturée par un tir de LBD 40 à Garges-les-Gonesse le 5 décembre 2018.

OUMAR, 16 ans, lycéen vivant à Saint Jean de Braye, a eu le front fracturé par un tir de LBD 40 à Saint Jean de Braye le 5 décembre 2018.

JEAN-PHILIPPE L, 16 ans, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 le 6 décembre 2018 à Bézier.

RAMY, 15 ans vivant à Vénissieux, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 ou une grenade de désencerclement à Lyon le 6 décembre 2018.

ANTONIN, 15 ans, a eu la mâchoire et la mandibule fracturées par un tir de LBD 40 à Dijon le 8 décembre 2018.

THOMAS, 20 ans, étudiant vivant à Nîmes, a eu le sinus fracturé par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.

DAVID, tailleur de pierre vivant en région parisienne, a eu la maxillaire fracturée et la lèvre arrachée par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.

FIORINA L., 20 ans, étudiante vivant à Amiens, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD à Paris le 8 décembre 2018.

ANTOINE B., 26 ans, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Bordeaux le 8 décembre 2018.

JEAN-MARC M., 41 ans, horticulteur vivant à Saint-Georges d’Oléron, a perdu son œil droit à cause d’un tir de LBD 40 à Bordeaux le 8 décembre 2018.

ANTOINE C., 25 ans, graphiste freelance vivant à Paris, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.

CONSTANT D., 43 ans, technico-commercial au chômage vivant à Bayeux, a eu une fracture du plancher orbital, une triple fracture du nez et 25 points de suture à cause d’un tir de LBD 40 à Mondeville le 8 décembre 2018.

CLEMENT F., 17 ans, a été blessé à la joue par un tir de LBD 40 à Bordeaux le 8 décembre 2018.

NICOLAS C., 38 ans, a eu la main gauche fracturée par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.

YANN, a eu le tibia fracturé par un tir de LBD 40 à Toulouse le 8 décembre 2018.

PHILIPPE S., a été gravement blessé aux côtes, avec hémorragie interne et fracture de la rate par un tir de LBD à Nantes le 8 décembre 2018

ALEXANDRE F., 37 ans, a perdu son œil droit à cause d’un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.

MARIEN, 27 ans, a eu une double fracture de la main droite à cause d’un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Bordeaux.

FABIEN, a eu la pommette fendue et le nez fracturé par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.

EMERIC S., 22 ans, a eu le poignet fracturé avec déplacement du cubitus par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.

HICHEM B. a eu la main gauche fracturée par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.

HANNIBAL V. a été blessé à l’œil par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.

MANON M. a eu le pied (2ème métatarse) fracturé par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Nantes.

ALEXANDRA a été blessée à l’arrière de la tête par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.

MARTIN C. a été blessé à proximité de l’œil par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Marseille.

GUILLAUME P., a eu une fracture ouverte de la main avec arrachement des tendons à cause d’un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Nantes.

AXELLE M., 28 ans, a eu une double fracture de la mâchoire et des dents cassées par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.

STEVEN L., 20 ans, a eu le tibia fracturé par un tir de LBD 40 et la main fracturée à cause de coups de matraque télescopique (jusqu’à perte de connaissance) le 8 décembre 2018 à Paris.

ERIC P. a eu une fracture de la mâchoire, la lèvre fendue et des dents cassées par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.

DAVID D., 31 ans, ouvrier du bâtiment, a eu le nez fracturé, une narine sectionnée et un hématome à la lèvre supérieure à cause d’une grenade de désencerclement le 8 décembre 2018 à Bordeaux.

PATRICE P., 49 ans, a perdu l’oeil droit à cause d’un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.

NICOLAS D, a eu la pommette fracturée par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.

NICOLAS, 38 ans, a eu une fracture du métacarpe à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.

CHARLES A a été blessé au front par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Rouen.

JEAN MICHEL, 40 ans, a eu la mâchoire fracturée, la lèvre fendue et des dents arrachées par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018 (source : L’Express)

R. a été blessé à l’arrière de la tête (décollement de la membrane cérébrale, hématome extradural, fracture non-déplacée du crâne = 1 mois d’ITT) par un tir de LBD 40 le 08 décembre 2018 à Paris.

VANESSA L., 33 ans, a partiellement perdu l’usage de son œil gauche (perte d’acuité de 3/4) et eu le crâne fracturé par un tir de LBD 40 le 15 décembre 2018 à Paris.

ETIENNE K., a eu une triple fracture de la mandibule gauche à cause d’un tir de LBD 40 le 15 décembre 2018 à Paris.

FABIEN R, 30 ans, a eu le testicule gauche fracturé (nécessitant son ablation) par un tir de LBD 40 le 15 décembre 2018 à Bordeaux.

LOLA V., 18 ans, a eu une triple fracture de la mâchoire, des dents cassées et la joue ouverte le 18 décembre 2018 à Biarritz.

RODOLPHE, a été blessé aux jambes par une grenade de désencerclement le 18 décembre.

BERNARD T a été blessé à la jambe (avec infection) par un tir de LBD40 à Rennes le 19 janvier 2019.

JANELLE M., a été blessée au pied par une grenade de désencerclement (à confirmer) le 22 décembre 2018 à Nancy.

AURORE C., a eu une fracture de la malléole gauche (6 semaines d’immobilisation, 45 jours d’ITT) à cause d’un tir de LBD 40 le 22 décembre 2018 à Bourg-en-Bresse.

AGNES LACAM, a été blessée au dos et à la main (arrachement osseux et des ligaments, 4 jours d’ITT) par 2 tirs de LBD 40 à Toulouse le 22 décembre 2018

AGNES LOUE a été blessée à la cuisse gauche par une grenade de désencerclement à Nantes le 22 décembre 2018.

VICTORIA F a été blessée à l’arrière de la tête (18 agrafes) par un tir de LBD 40 à Paris le 22 décembre 2018.

“R.G”, 24 ans, a perdu un œil à cause d’un tir de LBD 40 le 29 décembre 2018 à Toulouse.

CORENTIN G., a été blessé à la jambe par un gros éclat de grenade GLI F4 le 29 décembre 2018 à Rouen

STEVE B. a été blessé à la jambe par plusieurs éclats métalliques de grenade GLI F4 le 29 décembre 2018 à Rouen.

SABRINA L, 38 ans, a été blessée à la jambe par plusieurs éclats métalliques de grenade GLI F4 le 29 décembre 2018 à Rouen

MICKA T. a été blessé à la jambe et à la tempe par plusieurs éclats métalliques de grenade GLI F4 le 29 décembre 2018 à Rouen.

MICKAEL F, 37 ans,a été blessé à la jambe par plusieurs éclats métalliques (12 jours d’ITT) de grenade GLI F4 le 29 décembre 2018 à Rouen

COLINE M. a été blessée au bras par un tir de LBD 40 le 29 décembre 2018 à Rouen

JONATHAN C. a été blessé au bras par un tir de LBD 40 le 29 décembre 2018 à Rouen

ADRIEN M., 22 ans, a été gravement blessé derrière la tête (traumatisme crânien) par un tir de LBD 40 le 29 décembre 2018 à Nantes.

YVAN B, a été blessé au nez et à l’œil (8 points de suture) par un tir de LBD 40 le 29 décembre 2018 à Montpellier.

FANNY B, 29 ans, a été blessée à la cheville par une grenade de désencerclement le 29 décembre 2018 à Nantes.

LAURENT a été blessé au front (11 points de suture) par un tir de LBD 40 le 29 décembre 2018 à Montpellier.

GEOFFREY a eu le nez fracturé (29 points de suture) par un tir de LBD 40 à Montpellier le 29 décembre 2018.

MANON a eu une fracture de la main avec plaie à l’index et hématomes sur le reste du corps à cause d’un grenade de désencerclement à Montpellier le 29 décembre 2018

GUILLAUME a été blessé à l’arcade (4 points de sutures au front, oedème palpébral) par une grenade de désencerclement le 29 décembre 2019 à Nantes

SYLVERE E. a été blessé au pied (fracture non déplacée des 2eme et 3eme métatarse) par un tir de LBD 40 à Albi le 1er janvier 2019

ROBIN B. a été blessé à l’arrière de la tête (4 agrafes + hématome) par un tir de LBD 40 le 05 janvier 2019 à La Rochelle.

FLORENT M. a eu une fracture ouverte de la zygomatique à cause d’un tir de LBD 40 le 05 janvier 2019 à Paris.

OLIVIER H. a été blessé à la tête (traumatisme crânien avec perte de connaissance) par un tir de LBD40 le 05 janvier 2019 à Paris.

DANIEL a été blessé au front par un tir de LBD 40 le 05 janvier 2019 à Paris.

LIONEL L. a eu une fracture ouverte de la jambe (3 mois d’immobilisation) à cause d’une grenade de désencerclement à Paris le 5 janvier 2019.

DAVID S. a eu le nez cassé et 9 points de suture (20 jours d’ITT) à cause d’un tir de LBD 40 le 5 janvier 2019 à Bordeaux.

ADRIEN, a été blessé à l’oeil par un tir de LBD 40 le 5 janvier 2019 à Saint Etienne.

VITALIA, photographe, a eu le sinus maxillaire droit, du zygomatique droite et du plancher orbitaire à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 5 janvier 2019.

LEILA D, a été blessée à l’arcade sourcilière (4 points de suture, 5 jours d’ITT) par un tir de LBD 40 à Paris le 5 janvier 2019

CYRILLE B a eu une triple fracture du pied (métatarsien, 45 jours d’ITT) à cause d’un tir de LBD 40 à Puy en Velay le 5 janvier 2019

NINEF R, 35 ans, a perdu un œil à cause d’un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Toulon.

BENJAMIN V., 23 ans, ouvrier, a perdu un œil et 6 fractures des os de la face et du nez à cause d’un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Bordeaux.

XAVIER L., 46 ans, photo-journaliste, a eu la rotule fracturée (45 jours d’ITT) par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à La Rochelle.

LILIAN, 15 ans, a eu la mâchoire fracturée par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Strasbourg.

WILLIAM R., 23 ans, a eu une fracture de l’arcade sourcilière avec hématome intracrânien à cause d’un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Paris.

LUDOVIC B, a été blessé à la joue par une grenade de désencerclement à Paris le 12 janvier 2019.

SEBASTIEN M, a eu la mâchoire fracturée et 5 dents cassées par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Paris.

MARIE-PIERRE L., 47 ans, a été blessée à la cuisse par une grenade de désencerclement le 12 janvier 2019 à Nantes.

SANDRA, 29 ans, a été gravement blessée au pied (10 jours de soins, risque de phlébite) par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 au Havre.

SAMIR a été gravement blessé à la tempe (paralysie faciale) par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Saint Etienne.

OLIVIER, 51 ans, pompier, a été gravement blessé à la tempe (placé en coma artificiel suite à une hémorragie cérébrale) par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Bordeaux

NICOLAS, a été blessé à l’oeil par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Bar le Duc.

ANTHONY B., a été blessé derrière la tête (traumatisme crânien, 10 points de suture sous-cutanés, 10 points de suture de surface) par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Besançon.

MAR, 51 ans, a été blessé au front (traumatisme crânien, plaie ouverte de 10 cm de long et jusqu’au crâne, 10 points de suture) par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Nîmes.

SEBASTIEN D., a eu la mâchoire fracturée par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Nîmes.

CEDRIC a eu une fracture ouverte du premier métacarpe et un tendon sectionné à cause d’un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Bourg en Bresse.

VINCENT S, 36 ans, technicien informatique, a été gravement blessé à la tête par une balle de LBD40 ayant provoqué un traumatisme crânien occasionnant la perte de la parole (10 jours d’hospitalisation, 40 jours d’ITT reconductibles) à Bourges le 12 janvier 2019.

ANONYME, 14 ans, a perdu son œil droit à cause d’un tir de LBD 40 à Saint Etienne le 12 janvier 2019.

VIRGILE a eu le nez fracturé, un œdème palpébral à l’œil droit et une plaie de 6 cm à cause d’un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Montpellier

GWENDAL L, 27 ans, a perdu un œil à cause d’une grenade de désencerclement le 19 janvier 2019 à Rennes.

AXEL, 25 ans, a eu plusieurs fractures du front et de l’arcade, une fracture de l’orbite et un oedème à l’oeil à cause d’un tir de LBD 40 le 19 janvier 2019 à Montpellier.

JEAN CLAUDE M, a été gravement blessé à l’œil (perte temporaire de la vue) par un tir de LBD 40 le 19 janvier 2019 à Rennes.

YANN S, 39 ans, serveur, a eu 11 dents fracturées et expulsées (12 jours d’ITT) par des coups de matraques à Toulouse le 19 janvier 2019.

JEROME R., a perdu un oeil à cause d’un tir de LBD 40 ou d’une grenade de désencerclement (à déterminer) à Paris le 26 janvier 2019. SYLVAIN a été blessé à l’œil (hématome de 7cm ×5cm, plaie sous l’angle interne mesurant 2cm, suturée) par un plot de grenade de désencerclement le 02 février 2019 à Toulouse.

CHRISTOPHE a été blessé à la mâchoire par un tir de LBD 40 le 02 février 2019 à Paris

JEROME D a été blessé au front (10 points de suture) par un tir tendu de grenade (à déterminer) le 02 février 2019 à Toulouse

LOUIS B a eu une fracture du pied à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 02 février 2019.

NICOLAS a été blessé à la mâchoire par un tir de LBD 40 à Paris le 02 février 2019.

SEBASTIEN M a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Paris (devant l’Assemblée Nationale)le 09 février 2019.

STEPHANIE F a été blessée au coude (12 points de suture, pose de vis) par un tir de LBD 40 à Lorient le 09 février 2019.

YANNICK, 35 ans, a eu plusieurs dents cassées par un tir de LBD 40 à Paris le 16 février 2019. (Source)

4 Messages de forum

  • « Nous avons ainsi préconisé l’interdiction des lanceurs de balles de défense (LBD 40x46) et grenades explosives GLI-F4 dans les opérations de maintien de l’ordre.

    Leur utilisation apparaît donc inadaptée dans ce cadre et une décision de retrait de la dotation des forces de l’ordre doit intervenir avant qu’une nouvelle actualité dramatique ne l’impose. »

    Rapport annuel du défenseur des droits Toubon

    Répondre à ce message

  • Et dans la listes des victimes des forces policières, n’oublions pas Adama Traore ! Même si la "justice" ne lui rendra pas justice !

    Les juges d’instruction ont terminé leurs investigations sur la mort en juillet 2016 d’Adama Traoré à Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise) après une interpellation musclée.

    Aucune mise en examen n’a été prononcée, selon des sources concordantes. Cette décision laisse craindre aux parties civiles que l’enquête sur le décès de ce jeune homme noir, qui avait été érigé en symbole des violences policières, se solde par un non-lieu, aucune personne n’étant poursuivie dans ce dossier.

    Le parquet doit à présent prendre ses réquisitions avant que les juges ne rendent leur ordonnance finale.

    Le 19 juillet 2016, jour de son 24e anniversaire, le jeune homme était interpellé avec force et maintenu au sol sous le poids des gendarmes. Adama Traoré se plaint de difficultés à respirer, fait un malaise, puis son cœur s’arrête. Sa mort a été constatée près de deux heures après son arrestation.

    Son coeur ne s’est pas arrêté seul : les policiers l’y ont aidé !!!

    Répondre à ce message

  • Le gouvernement va trouver un milliard pour une église et il n’a pas des millions pour les plus démunis, pour les aides sociales, pour les services publics qui, selon le président, "coûtent un pognon fou"...

    Répondre à ce message

  • En effet, la générosité des donateurs pour Notre Dame est en partie payée par de l’argent public, car la loi Aillagon de 2003 prévoit que les entreprises qui investissent dans la culture peuvent déduire 60 % de leurs dépenses en faveur du mécénat (66 % de réduction d’impôt sur le revenu pour les particuliers).

    Répondre à ce message

Répondre à cette brève

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0